DR ODILE LABROUSSE
MEDECIN ANTI-AGING

24 Rue Dauphine - 75006 Paris

Tél. : 01 43 26 07 52

LA TOXINE BOTULIQUE (BOTOX)
Vistabel laboratoire Allergan

Botox Paris 6e Docteur Odile Labrousse

Le regard : cet outil merveilleux de communication… L'expression de vos yeux est extrêmement importante.

Indications du Botox

Outre le volume et l'éclat des cils qui peut être traité par LATISSE®, le traitement des rides d'expression du pourtour de l'œil reste essentiel. Les rides intersourcilières, les rides de la patte d'oie, les rides du front sont du domaine de la toxine botulique (plus communément appelée « Botox ») et commercialisées en médecine esthétique sous les noms de : Vistabel®, Boccouture®, Azzalure®… ainsi que les rides du cou et cordes plathismales.

 

Dans un second temps, d’autres indications ont été reconnues à la toxine botulique, notamment dans les problèmes fort invalidant d’hyper-transpiration des pieds et des mains (la dyshydroses palmo-plantaires) et la transpiration excessive au niveau des aisselles (l’hyper-hydrose des aisselles).

Principe d'action du Botox

Schéma de l'injection du Botox

Par son action relaxante transitoire (de 4 à 6 mois), la toxine botulique va détendre les muscles du pourtour de l'œil et les déplisser. Le regard retrouvera un aspect détendu, l'œil sera plus ouvert, la queue du sourcil retrouvera son obliquité vers le haut.

La toxine botulique, alias le Botox®, est connu depuis les années 80 et utilisée par les ophtalmologues et les neurologues dans le traitement de pathologie diverses : strabisme, blépharospasme, torticolis congénitaux des jeunes enfants… Aujourd'hui, il existe deux toxines botuliniques (laboratoire Allergan) : le Botox pour les indications thérapeutiques (21 indications sont traitées par le Botox chez l'enfant et l'adulte) et le Vistabel depuis 2003 en médecine esthétique pour le traitement des rides.

 

C'est le Dr SCOTT qui a constaté que les patients traités par la toxine botulinique autour des yeux avaient une atténuation de leurs rides. C'et alors qu'il s'est intéressé à l'usage de cette molécule en médecine esthétique. Et c'est en 2003 que la première autorisation de mise sur le marché à visée esthétique de cette toxine botulinique de type A a permis sa commercialisation sous le nom de Vistabel en France.     

Il s'agit donc un produit sûr et reconnu. Il est 100% réversible avec de multiples études cliniques effectuées par le laboratoire Allergan sur des milliers de patients. A ce jour, en France, nous avons plus de 10 ans de recul et des millions de patients traités.

Dans la prise en charge globale du traitement du regard et de son vieillissement, la toxine botulique prévient et traite les rides d'expression dues à l'hyperactivité de certains muscles de la face.

Le Docteur LABROUSSE vous conseillera après une étude détaillée et minutieuse de vos demandes et l'examen des zones à traiter. Des photos comparatives avant et après traitement de toxine botulique seront prises, un devis gratuit sera établi, un formulaire de consentement mutuel sera rédigé.

Les indications

Les rides traitées par le Botox

Toutes les  personnes qui ont  un air sévère, anxieux ou fatigué. Le but : retrouver en 10 minutes un coup d’éclat, un air plus reposé, les traits moins fatigués.

Les rides  horizontales du front, les rides du lion situées entre les yeux ainsi que celles de la patte d’oie situées dans le coin des yeux.

La toxine botulinique reste le meilleur traitement de tout le tiers supérieur du visage. C’est l’une des révolutions esthétiques de ces dernières années. Il en va de même pour le traitement du "frippé du menton" et des rides du cou.

Les effets de la toxine botulique sur les rides d'expression et la prise en charge du regard ne se constatent pas le jour de l'injection. Les effets de la toxine botulique se mettent en place en 48 à 72 heures pour atteindre un maximum d'effet au bout de 15 jours. Un contrôle 15 jours après l'injection de toxine botulique est généralement proposé afin de constater l'efficacité de l'injection et de proposer d'éventuelles adaptations.

Traitement des rides du lion par le "Botox"

Cette indication est posée à toutes les personnes qui ont un air sévère, anxieux ou fatigué.

Traitement des rides de la patte d'oie par le "Botox"

Traitement des rides du cou par le "Botox"

Ces rides du cou, inesthétiques, qui trahissent l'âge, sont accessibles à la toxine botulique. Par son effet relaxant musculaire, le Botox va relisser le cou, faire disparaître les cordes plasthimales et ainsi faire retrouver au cou sa tonicité, son élasticité, sa fraîcheur.

 

Effets secondaires éventuels du Botox

Quelques effets secondaires bénins peuvent être constatés, toujours transitoires après une injection de toxine botulique lors de la prise en charge du regard : quelques rougeurs sont possibles qui ne durent que quelques minutes le plus souvent. Les hématomes sont peu fréquents. Très rarement des maux de tête.

Quelques précautions, dans les quatre heures qui suivent une injection de toxine botulique, sont à prendre : ne pas se coucher, ne pas avoir d'activité physique, ne pas se masser les points d'injection, ne pas se maquiller. Passé ce délai, le traitement des rides d'expression par la toxine botulique ne demande pas de surveillance particulière.

Autres indications du Botox

Vous ne devez cependant pas perdre de vue que cette prévention du vieillissement du regard va aussi passer par la «photoprévention» : la prévention du photo-vieillissement lié à des expositions solaires intempestives et incontrôlées à l'origine d'un vieillissement accéléré où les préventions micro-nutritionnelles (par des cocktails antioxydants) auront peu d'effet, le risque de cancer cutané étant par ailleurs très largement augmenté.

 

Dans le cas de photo-vieillissement consequent, « d'héliodermie », la prise en charge globale du regard et des rides d'expression pourra être associé à des peelings (peeling superficiel ou moyen avec l'acide trichloracétiques ou des peelings profonds avec le phénol).

 

La toxine botulique est également utilisée pour le traitement de l'hypersudation (la transpiration excessive ou hyperhidrose) ainsi que les fortes migraines.