DR ODILE LABROUSSE
MEDECIN ANTI-AGING

24 Rue Dauphine - 75006 Paris

Tél. : 01 43 26 07 52

PRP : PLASMA RICHE EN PLAQUETTES

Qu'est ce que le plasma riche en plaquettes ou PRP ?

PRP pour le traitement des rides

Le procédé consiste à injecter des extraits plaquettaires concentrés autologues (c'est-à-dire prélevé de manière stérile chez le patient qui sera traité) comme produit de revitalisation physiologique et naturelle, par exemple par voie de mésothérapie (à visée rhumatologique ou esthétique) ou de comblement pour le traitement des rides et des ridules. 

La technique des PRP

Le Plasma Riche en Plaquettes, PRP, ou extraits plaquettaires sont utilisés depuis plus de 10 ans en chirurgie réparatrice pour leurs vertus cicatrisantes, ainsi qu’en rhumatologie et en traumatologie du sport.
C'est une technique qui consiste à injecter son propre Plasma Riche en Plaquettes après centrifugation de son propre sang. Il s'agit donc d'un produit 100% biocompatible.
Après le prélèvement la traçabilité est parfaite :

Les plaquettes ont des vertus revitalisantes exceptionnelles connues et utilisées depuis de nombreuses années. Il suffit d'un prélèvement sanguin suivi d'une centrifugation de 5 mn. Ce sont des cellules vivantes qui vont recréer du tissu vivant là où elles sont injectées.

Les indications 

En Médecine morpho-esthétique et anti-âge les indications principales sont les suivantes :

 

Après prélèvement et centrifugation, on dispose d'une quantité de produit suffisante pour les traitements envisagés : par exemple pour l'ensemble du visage et un mésolift, pour un des cernes, des rides et des sillons (glabelle, sillons naso-génien, plis d'amertume, cernes, lèvres, collier de Vénus, etc.) les mains peuvent aussi être traitées.

Fréquence des séances

Deux séances à 3 mois d'intervalle sont conseillées puis une séance d'entretien par an pour les traitements de la peau.

 

Pour les chutes de cheveux, afin d'obtenir un effet intéressant, il est nécessaire de pratiquer plusieurs séances rapprochées pour relancer le processus. Un minimum de 4 séances à 15 jours d'intervalle, puis 1 à 3 séances annuelles. Les améliorations constatées sont (après une possible phase d'accentuation passagère de la chute liée à l'expulsion des cheveux télogènes), la très nette diminution de la chute (après la deuxième séance). L'amélioration de la texture du cheveu qui devient plus soyeux et brillant. La sensibilité du cuir chevelu à l'injection augmente (signe de revitalisation). La constatation de repousse, quand elle est observée, ne survient qu'après un minimum de 2 à 3 mois.

 

On adoptera des séquences intermédiaires pour le traitement des vergetures.

Les effets secondaires possibles

Une réaction inflammatoire modérée avec œdème et rougeur est souvent fréquente et durer pendant quelques heures après la séance voire 48 à 72 h. Elle témoigne en fait de la libération des facteurs de croissance par les plaquettes. 

Les contre-indications