DR ODILE LABROUSSE
MEDECIN ANTI-AGING

24 Rue Dauphine - 75006 Paris

Tél. : 01 43 26 07 52

L'ACIDE HYALURONIQUE

Traitement des sillons naso-géniens, de la vallée des larmes, des lèvres, des pommettes, de l'ovale du visage et des autres rides par injection d'acide hyaluronique : les fillers

"La beauté est un don de la nature, la préserver est l'alliance subtile de la médecine et de l'art"

 

L'acide hyaluronique est un constituant essentiel de notre peau et lui assure son hydratation. Sur le plan pharmacologique il se présente sous différentes formes plus ou moins visqueuses selon l'indication pour laquelle on l'utilise. Les effets sont immédiats et la ride sera comblée en partie ou totalement.

Une deuxième injection à court terme peut s'avérer nécessaire.
Il s'agit d'un implant extrêmement bien toléré dont la durabilité s'étendra jusqu'à 12 à 18 mois selon le produit utilisé. Il n'en existe pas d'allergie connue ; malgré tout cette technique demande quelques précautions chez les patients présentant des maladies auto-immunes.

Diminution de l'acide hyaluronique dans le corps avec l'âge

Diminution de l'acide hyaluronique dans le corps avec l'âge

Qu'est ce que l'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est un constituant essentiel de notre peau. Il lui assure son hydratation et la fixation de l'eau dans notre organisme. C'est un produit 100% BIODEGRADABLE.

Schéma de l'injection de l'acide hyaluronique

Les produits utilisés par le Docteur LABROUSSE sont homologués par la FDA.
Le résultat est immédiat, NATUREL et vous donne un véritable coup d'éclat.
Une deuxième injection peut s'avérer nécessaire la première année.

Les rides traitées par l'acide hyaluronique

A chaque indication son acide hyaluronique

L’acide hyaluronique : une nouvelle approche, une prise en charge globale du processus de vieillissement.
Si le tiers supérieur du visage est essentiellement le siège de rides d’expression : rides du front, rides intersourciliaires ou rides du Lion, rides périorbitaires ou rides de la pates d’oie et donc du ressort de la toxine botulique (VISTABEL® ; BOCCOUTURE®…), le tiers inférieur du visage est la conséquence des déplacements, du fait de l’effet de la pesanteur durant toute notre vie, des masses graisseux du visage vers le bas, aggravé par le relâchement musculaire qui l’accompagne.
 
C’est la raison pour laquelle une étude morphologique soignée et attentive doit se faire de la part du médecin.
 Soigner, traiter la manifestation cutanée qu’est la ride est une chose, traiter ou prévenir l’origine du problème est encore plus important afin que le traitement proposé par le praticien soit le plus adapté et le plus efficace possible. 
Ainsi, le traitement du tiers inferieur du visage aura-t-il pour finalité de proposer au patient une remise en tension de son visage en s’approchant des volumes qui étaient les siens plus jeune : en fait, retrouver le naturel de son visage d’il y a quelques années.

Toutes ces études, toutes ses techniques n’ayant pour seul objectif "le naturel" ! Le patient(e) ayant la satisfaction infinie de s’entendre dire "mon dieu que vous semblez en forme" et non "à quelles injections avez-vous eu recours !!!..."
La prise en charge globale, que cela concerne l’esthétique du visage, ou la prise en charge nutritionnelle et micro-nutritionnelle, doit toujours rester le maître mot ; l’individu étant un tout et non des « entités » diverses et séparées.

Pour une simple hydratation, sur de fines ridules ou un léger relâchement cutané :

On utilisera l'acide hyaluronique soit par voie de mésothérapie, soit par injections intra-hypodermique. Le praticien préfèrera des acides hyaluroniques non réticulés type JUVEDERM® 1 ou 2, SURGIDERM®, ESTHELIS®, MHA®…

Traitement des rides des lèvres par l'acide hyaluronique

Les acides hyaluroniques de première génération apportaient déjà une réponse adaptée pour que les lèvres retrouvent leur volumes, leur pulpeux, leur hydratation.
 
Les acides hyaluroniques de dernière génération, tel Volbella, ajoute en plus le NATUREL : NATUREL des lèvres ayant retrouvées leur volume, mais aussi NATUREL d’une hydratation retrouvée mais surtout NATUREL des lignes, du mouvement.
 
FINI l’aspect « cloné » la « french touch » est résolument « au naturel », sans aucune exagération.

Traitement des sillons naso-géniens par l'acide hyaluronique

Pour des rides plus profondes :
Tant au niveau des sillons naso-géniens, que la ride du Lion, du remodelage des lèvres, du traitement du cerne et de la vallée des larmes, seront préférées des injections d'un acide hyaluronique dit réticulé dont la durabilité sera longue : de 12 à 15 mois selon le produit utilisé.

Traitement des pommettes et de la vallée des larmes par l'acide hyaluronique

Pour la morpho-sculpture ou la remise en tension d’un visage :
Le médecin utilisera des implants plus volumateurs comme le VOLUMA®, le RADIESSE®, le SCULPTRA® qui seront du plus grand intérêt tant au niveau des pommettes que du menton notamment.

Cas particulier, le traitement du cerne

Que sont les cernes ?

Les poches sous les yeux, comme le cerne creux sont des processus naturels du vieillissement . "Le regard ne vieilli jamais", ce sont les structures alentour qui se transforment. Le cerne et les poches s'aggravent mutuellement et donnent cet air fatigué. Plus les poches, comme une montagne, sont marquées, plus le cerne semble creux, à la manière d'une vallée profonde.

Le cerne creux peut paraître marqué soit parce que :

Le cerne coloré

La peau du cerne peut être plus sombre, marron voire rouge et même violacé. Cette coloration accentue l'air fatigué, de la même manière que le cerne creux, le traitement du cerne coloré reste complexe, car ses cause en sont multiples.

L'oeil creux

A la différence du cerne creux, l'oeil creux donne l'impression que l'orbite est trop grande pour l'oeil. Cet effet est lié à une disparition des masses graisseuses, et donne l'impression que l'oeil "rentre" littéralement dans l'orbite.

 

Le médecin utilisera sur cette zone un acide hyaluronique réticulé dont la durabilité sera extrêmement bonne. Cette zone, fixe, peu soumise aux mimiques répétées, sera le receveur idéal pour que l’injection ai une action prolongée.
Le regard s’ouvre, se « défatigue », l’aspect fripé, fatigué régresse.

Les contre-indications

Précaution : traitement préventif anti-herpetique chez les patients à risque.